Blog > Coup de projecteur > Silence, « ça mousse » en terrasse des bistrots !

Silence, « ça mousse » en terrasse des bistrots !

mardi 13 avril 2021 11h38

Article modifié le lundi 3 mai 2021

S’asseoir en terrasse d’un café est un véritable rituel en France. Que ce soit pour y lire son journal le matin et apprécier les premiers rayons du soleil, échanger sur des faits d’actualité, ou pour un diner décontracté après sa journée de boulot, les français aiment s’y installer et profiter du moment présent. La terrasse ou l’art de vivre à la française, véritable théâtre de la vie pour les uns et sanctuaire de réflexion pour les autres, un espace de liberté et de sociabilité.

Bistrot de Pays, Ampus, L'auberge des Braconniers
Bistrot de Pays L'auberge des Braconniers à Ampus (83).

DES TERRACES AUX [THÉ]RRASSES

Du latin « terraceus », qui signifie « de terre », le mot « terrace » d’abord utilisé pour parler des terrasses de cultures, a pris au fil de temps l’orthographe « terrasse » tel qu’on le connait aujourd’hui.

L’apparition de la terrasse remonte ainsi au 17ème siècle quand Louis XIV entreprit la destruction de l’enceinte de Paris, construite à l’époque par Charles V. Les Parisiens prennent alors l’habitude de se balader le long des anciens remparts, où le Roi-Soleil a fait planter des arbres. Surélevés parce qu’entourés des anciens fossés, ils bénéficient sur « la promenade des remparts » d’une vue imprenable sur la capitale et aperçoivent même la campagne au loin. Les propriétaires des immeubles qui longent cette promenade louent peu à peu à des cafetiers et traiteurs leurs pas de porte, qui installent des tables pour servir « en terrasse ».

Le terme est resté, même si depuis, toutes les terrasses sont loin d'offrir une vue dégagée. Finalement, les rooftop branchés des grandes villes (ou « toit-terrasse » pour les non-anglicistes) n’ont rien inventé…

SOUS LE FEU DES PROJECTEURS

Comme l’écrit Alphonse Daudet en 1881 dans Numa Roumestan : « Ce sont les gens du Nord, les climats pénibles qui ont inventé le « home », l'intimité du cercle de famille auquel la Provence et l'Italie préfèrent les terrasses des glaciers, le bruit et l'agitation de la rue. »

Victime de son succès, la terrasse a bien gagné du terrain depuis ! Elle est même devenue un atout essentiel des bistrots, dans le ch’nord comme dans le midi. Il faut dire que ses clients fidèles résistent bien aux intempéries grâce à la révolution (controversée) des parasols chauffants.

UNE RÉOUVERTURE PLUS QU’ATTENDUE !

Plus d'un an après la première annonce de fermeture des écoles, le pays sort de son troisième confinement dans l’espérance d’un retour soudain à la normal. Comme une lueur d’espoir, le calendrier de déconfinement en 4 étapes est enfin publié. Les terrasses des bars, cafés et restaurants, si chères aux français, rouvriront le 19 mai dans une limite de six personnes par tablée. De quoi satisfaire bon nombre d’amateurs qui se languissent de retrouver leurs bistrotiers et restaurateurs préférés. Et ça tombe bien, puisque que 94% des Bistrots de Pays disposent d’une terrasse (selon une étude menée par Le Sphinx en 2019) !

DES TERRASSES, IL Y EN A POUR TUTTI QUANTI CHEZ BISTROT DE PAYS

Terrasses des Bistrots de Pays: La terrasse de Lurs, L'Auberge de la Fontaine & Le Canigou
Bistrots de Pays La terrasse de Lurs (04), L'Auberge de la Fontaine (63) & Le Canigou (66)

Les Bistrots de Pays vous emmènent à la découverte des terrasses qui composent le label. Et il y en a pour tous les goûts : en centre de villages pittoresques ou en pleine nature avec vue sur des paysages à vous couper le souffle …

Si vous aimez prendre de la hauteur, les terrasses du Balcon de Théus et La Terrasse de Lurs devraient vous séduire avec leurs vues panoramiques sur le Val-de-Durance. Les amateurs de paysages montagnards préfèreront arrêter leurs chemins à L’Auberge du Lienz située au cœur du Massif Pyrénéen, à L’Auberge de la vallée de l’Oule en Drome Provençale, ou encore au Point d’Orgues qui offre un point de vue exceptionnel sur une coulée basaltique ardéchoise, considérée comme la plus belle d’Europe !

Les terrasses des Bistrots de Pays installés au cœur de villages pittoresques ne manquent pas à l’appel non plus. Faites un tour Chés Troés Piots Coéchons pour l’ambiance véhiculée par l’architecture en briques rouges de la Somme, rappelant la révolution industrielle. Un peu plus au sud, mais pas trop, dans un village de Haute-Marne, n’hésitez pas à vous arrêter à L’Auberge de la fontaine, qui comme son nom l’indique, dispose d’une terrasse attenante à une très agréable fontaine. Si vous préférez flâner en terrasse des plus beaux villages de France, Le Canigou qui est installé face aux fortifications du bourg dans les Pyrénées-Orientales, est fait pour vous ! Sur la place animée d’un autre village labélisé quant à lui « villages et cités de caractère » en Ardèche, découvrez, juste à côté de l’église, la terrasse du bistrot Le Bec Figue.

Enfin, les amateurs de châteaux forts d’Isère pourront admirer depuis la terrasse du Demptézieu un édifice datant du XIè siècle.

Moultes terrasses plus atypiques les unes que les autres vous attendent aux Bistrots de Pays !

un autre article please